Julien

Déco du Nouvel An : Porte-bonheur et talismans !


Konnichi wa !

2014 approche à grands pas et les Japonais se préparent activement au passage à la Nouvelle Année, l’une des célébrations les plus importantes de l’année. Autant chez nous c’est l’époque des bonnes résolutions et des objectifs que l’on se fixe pour les 365 prochains jours, autant au Japon c’est le moment de “booster” sa chance !

Décorations traditionnelles du Nouvel An

Décorations traditionnelles du Nouvel An

L’une des coutumes les plus populaires du Nouvel An est d’acheter des porte-bonheur pour l’année à venir. Dans le même temps, les talismans et les décorations de l’année écoulée sont apportés à des temples et des sanctuaires pour être brûlés durant une cérémonie appelée Dondo yaki.

Ces décorations revêtent de multiples formes, mais on retrouve traditionnellement les éléments suivants.
Vous en verrez sûrement ci et là si vous êtes au Japon en ce moment !

Shimekazari しめ飾り

Shimekazari

Shimekazari

Un shimekazari est une décoration faite à partir d’une corde tressée faite de paille de riz (dite shimenawa, comme celles que l’on trouvent dans les sanctuaires, mais en version mini !), et que l’on place au dessus des portes d’entrée, à l’extérieur. Ils ont le même rôle que celui des shimenawa des sanctuaires Shintô, à savoir repousser les mauvais esprits. L’endroit où il est accroché est donc tout aussi important que la décoration elle-même. La corde est ornée des divers objets à la symbolique porte-bonheur, notamment des oranges amères japonaise daidai, des branches de pin ou parfois même un homard (pas un vivant bien sûr!).

Kagamimochi 鏡餅

Kagamimochi

Kagamimochi

Le kagamimochi est une décoration d’intérieure, que l’on place prêt de l’autel dans les maisons traditionnelle. Il est fait de deux portions de pâtes de riz (mochi) de différentes tailles, posées l’une sur l’autre, et symbolisant l’année écoulée et l’année à venir. On retrouve par dessus la même orange daidai que pour le shimekazari. Elle symbolise la continuité des générations et la longévité, car daidai peut aussi signifier “de génération en génération” lorsqu’on l’écrit 代々.

Kadomatsu 角松

Les kadomatsu sont des ornements généralement fait de pin et de bambou et qui représentent respectivement la longévité et la santé. Au centre de la composition, on retrouve trois bambous taillés en biseaux de hauteurs différentes et symbolisant la ciel, la terre et l’humanité. Les Kadomatsu vont par paire que l’on place de chaque côté du seuil des maisons. Ils accueillent les kami, les divinités bénéfiques, durant la période du Nouvel An.

Hamaya 破魔矢

Hamaya

Hamaya

Les hamaya 破魔矢, littéralement “flèches tueuses de démons” sont des flèches décoratives vendues comme portes-bonheur dans les sanctuaires shintô lors du Nouvel An.
La coutume consiste à placer une hamaya et l’arc correspondant hamayumi aux coins nord-ouest et sud-est des nouvelles maisons. Dans la mythologie japonaise, le sud-ouest et le nord-est sont les directions associées au démon et aux influences néfastes. Les hamaya et le hamayumi sont donc conçus pour préserver de ces influences.

Mochihana 餅花

Mochibana

Mochibana

Les mochihana ou “fleur de mochi” sont des branches d’arbres – généralement du saule, du sumac ou du micocoulier – décorées de petites boules de pâte de riz (mochi) colorées. Elle sont censées garantir de bonnes récoltes pour l’année à venir.

Hagoita 羽子板

Hagoita

Hagoita

Les hagoita sont à l’origine des raquettes en bois de forme rectangulaire destinées au jeu de hanetsuki (sorte de badminton japonais), mais qui sont de nos jours utilisées à des fins ornementales. Elles sont laquées, et décorées avec des symboles de bon augure, voire même avec des ornements de soie représentant des samouraïs ou des geishas. Elles sont généralement vendues dans les foires traditionnelles dites hagoita ichi, qui ont lieu en décembre, comme au célèbre sanctuaire d’Asakusa à Tokyo. On leur prête des qualités de talisman et on les offrent surtout aux filles.

Et ce n’est qu’un aperçu de toutes les décorations ! Une fois leur chance boostée et les mauvais esprits éloignés, il ne restent plus aux Japonais, enfin certains, de tenter cette chance à la super loterie de fin d’année Nenmatsu Jumbo, avec 700 millions de yen à la clefs !

Bonne Année 2014 à tous par avance et mata ne !

publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: french@sakura-house.com
Sakura House Co., Ltd.,

Une Réponse

  1. Gaijin au Japon
    2015/09/26 at 6:29 PM |
    C’est là qu’on voit que le nouvel an au Japon ça n’a rien à voir avec chez nous ^^
    Reply

Leave a Reply