Zacharie

Tradition du Setsubun : La chasse aux démons est ouverte !


Le Setsubun (節分) est une fête nationale japonaise qui célèbre l’arrivée du printemps selon l’ancien calendrier lunaire. De nos jours, elle est célébrée le 3 février de chaque année. Elle est aussi très aisément appelée la fête du lancer de haricots, et justement, aujourd’hui j’ai envie de vous parler de cette tradition si particulière !

Mais commençons tout d’abord par les origines de cette fête. Le mot Setsubun désigne littéralement les nœuds du bambou qui séparent chaque section du tronc. Ces sections symbolisant chacune une saison, le Setsubun est donc le moment charnière du passage d’une saison à l’autre. Il existait donc autrefois quatre fêtes de Setsubun, mais seule celle du “commencement du printemps” (立春/Risshun) est encore célébrée de nos jours.

Depuis de nombreux siècles maintenant, les habitants du Japon s’adonnent à d’étranges rituels dans le but de chasser les mauvais esprits au début du printemps. Au 13ème siècle par exemple, il était coutume de chasser les mauvais esprits avec la forte odeur de la sardine séchée, de la fumée ou le bruit des tambours. Bien que ces méthodes ne sont plus vraiment populaires, quelques personnes décorent encore leur pas de porte avec des têtes de poissons séchés et des feuilles d’arbres sacrés afin de dissuader les mauvais esprits d’entrer.

De nos jours, le rituel du Setsubun le plus connu est le Mamemaki (豆撒き), le fait de jeter des graines de soja grillées (大豆/Daizu) tout autour de sa maison ou autour des temples. En jetant les graines il faut crier “鬼は外!福は内!” (Oni wa soto! Fuku wa uchi!), qui veut littéralement dire “Dehors les démons ! Dedans le bonheur !”. Il faut ensuite ramasser et manger le nombre de graines correspondant à son age. Il s’agit donc de faire fuir les forces néfastes qui cherchent à envahir le foyer à chaque nouvelle année et d’attirer la bonne fortune dans la maison. Une autre pratique consiste à jeter ces mêmes graines sur des personnes déguisées en Démon (鬼/Oni), que l’on trouve la plupart du temps dans les temples lors d’événements spéciaux, mais un membre de la famille peut aussi se déguiser en Démon à la maison pour faire participer les enfants.

Une autre tradition très populaire veut que l’on mange un long Maki appelé Ehōmaki (恵方巻き) en un seul morceau, et ce, dans la direction de l’Ehō (恵方) afin d’être heureux le reste de l’année. Ehō est la direction annuelle d’Eto (干支), qui représente les douze signes du zodiaque chinois.


publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: [email protected]
Sakura House Co., Ltd.,

2 Réponses

  1. Gaijin au Japon
    2015/09/26 at 6:35 PM |
    Bye-Bye les démons 😀
    Reply
  2. Guidefest
    2016/09/27 at 12:03 AM |
    Super fête, merci pour l’info!!! Nous venons de l’ajouter à notre guide 😉
    Reply

Leave a Reply