schabbi

Les 3 types de jardins japonais


En France, lorsque l’on évoque le jardin japonais, on pense souvent au jardin miniature avec le petit râteau qui est censé évacuer le stress que l’on a emmagasiné au travail tout au long de la semaine. Efficace? j’en doute mais ce qui est sûr c’est que nous sommes loin de ce qu’est un vrai jardin japonais.

Le jardin japonais est désigné comme étant une représentation fidèle de la nature, transmettant une image simple et non altérée . Il se positionne donc en contraste avec le jardin occidental qui lui, reflète des formes plutôt géométriques, ce qui pour le moins , ne représentatif de notre mère nature. Il existe 3 différents styles de Jardin japonais : Tsukiyama, Karesansui et Chaniwa.

Un jardin “Tsukiyama” est un style arrangé de façon a montrer la nature en “miniature”, avec des collines, des étangs et des courants d’eau. Ces jardins dits “miniatures” sont petits mais tout de même beaucoup plus grands que les “jardins zen” que l’on peut retrouver à Natures et Découvertes. En effet, ce sont des vrais espaces grandeur nature, généralement situés dans des résidences privées ou dans des temples.

Le style “Karesansui”, a été développé pendant la période Muromachi comme représentation de la spiritualité bouddhiste Zen. Dans celle ci, le sable et les graviers sont utilisés pour représenter la mer ou la rivière. C’est pourquoi très souvent, on peut voir des vagues tracées à l’aide d’un râteau. On retrouve ce type de jardin dans les monastères ou dans les “hojou”, résidence du chef spirituel d’un monastère. Sur le sable méticuleusement ratissé, on dispose des roches de différentes tailles et d’une certaine manière. Le choix dans la taille et la disposition des roches est capital, un mauvais placement serait porteur de mauvais sort, autant dire qu’il faut faire attention lorsqu’on se met à la tâche ! Ils représentent les montagnes et les volcans. La simplicité dans cet art est un facteur omniprésent, qui témoigne d’une force indéniable selon les japonais.

Le jardin “Chaniwa” est la plupart du temps adjacent à un salon de thé cérémoniel. Dans ce style, on évite toutes suggestions de luxe, d’abondance ou de richesse. Ici encore, il y a un attachement à la simplicité et la nature uniquement.

Voici les principaux éléments de ce genre de jardin :

– Tsukubai : Rocher creux contenant de l’eau et une louche pour permettre de se rincer la bouche et se nettoyer les mains avant d’entrer.

– Kakei : un bambou à travers lequel le courant d’eau circule.

– Ishi dorou : une pierre servant de lanterne.

– Sekimori-ishi : une petite pierre ronde entouré d’une corde en paille. Ces pierres forment la frontière séparatrice en le domaine du Salon de thé et l’extérieur. Une fois outrepassées, on est plus dans les limites de cette maison.

– Tobi-ishi : pierre de gué permettant de se déplacer sans froisser le sable.

publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: [email protected]
Sakura House Co., Ltd.,

Leave a Reply