alexandrine

Les arbres sacrés du Japon !


Vous avez sûrement déjà dû en croiser durant votre séjour au Japon, ces énormes arbres entourés d’une corde et de petits papiers “pendouillants” tout autour, mais connaissez-vous réellement leur signification ?


Ces mastodontes sont en fait des arbres sacrés, des Go-Shinboku (御神木) en japonais (“Go” étant un titre honorifique) ! Ils sont généralement des éléments très importants des temples et sanctuaires Shintô et sont facilement reconnaissables justement grâce à ces cordes, elles aussi sacrées, qui les entourent. Ces cordes sont appelées Shimenawa (注連縄).

Lorsqu’il entoure un arbre, le Shimenawa indique alors qu’il s’agit ici du territoire de Dieu et donc que tout type de pollution, aussi bien physique (détritus) que sonore, doit en être exclu. Malchance et obscurité s’abattraient sur le temple s’il arrivait quoi que ce soit à cet arbre, voila la raison pourquoi ils perdurent à travers les générations. On trouve aussi souvent sur ces cordes des sortes de bandes de papiers pliées, appelées Gohei (御幣), et des épis de riz.

Le Shimenawa ne sacre pas que les arbres puisque les rochers ont eux aussi droit à leur protection, voir des temples entiers ! Dans ce cas, le cordage est beaucoup plus gros, voir très très gros, pesant parfois jusqu’à plusieurs centaines de kilos.

Le tressage du Shimenawa, exclusivement manuel, est directement réalisé par les membres du temple et se fait souvent de manière hélicoïdale (en double hélice) mais peut être triple (à la manière d’une natte). La corde doit être ensuite lavée et purifiée par l’eau et le sel en suivant le rite Shintô (un peu à la manière de l’eau bénite).

A l’origine, ces cordes servaient à la déesse Amaterasu pour sauver un même lieu de l’obscurité deux fois de suite. Elles servaient aussi à faire le lien entre notre monde et celui du divin. Les Gohei quant à eux symbolisent les bras de Dieu et emprisonnent les mauvais esprits, c’est pour cette raison qu’ils sont périodiquement changés.

De nos jours, ces cordes sont essentiellement devenues des objets décoratifs pour le grand public, et il n’est pas rare de retrouver ces symboles sur des personnages de Manga ou de jeux-vidéo, voir même dans le monde du sport avec par exemple les Sumos, où les Yokozunas (le rang le plus élevé des Sumos) portent des Shimenawa en tant que ceinture pendant la cérémonie d’ouverture des championnats. Cela tire en partie son origine d’une légende qui fait référence à un combattant de la mythologie japonaise qui handicape son haut niveau technique en s’entravant d’un lourd Shimenawa afin de se faire valoir auprès de ces adversaires.
publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: frenc[email protected]
Sakura House Co., Ltd.,

Leave a Reply