Julien

Les jeux à boire au Japon


Konnichi wa !

Les jeux à boire (ou jeux d’alcool) sont légions dans le monde, que ce soit en France avec le Caps ou aux États-Unis avec le désormais fameux Beer Pong, chaque pays à ses propres jeux, ses propres méthodes et techniques pour rendre la fête toujours encore plus folle.


Sans grande surprise pour un des pays les plus obsédés par l’alcool et les jeux, le Japon propose aussi son lot de 飲み会ゲーム (Nomikai game). La plupart de ces jeux ont d’ailleurs des règles complètement absurdes et loufoques, et reposent d’ailleurs la plupart du temps uniquement sur le degrés d’ébriété de vos partenaires et leur faculté à ne plus rien du tout assimiler. Aussi, quand un perdant doit boire son verre d’une traite, les japonais chantent alors tous en cœur “一気!一気!一気!” (Ikki! Ikki! Ikki!) jusqu’à ce que ce dernier le finisse jusqu’à la dernière goutte. Malgré le fait que ces jeux n’ont jamais eu de véritables buts, mis à part se mettre une murge terrible et finir dans le caniveau comme la plupart des japonais un samedi soir, ils restent inévitables dans la vie quotidienne au Japon (très influencé par l’alcool !!) et, par nature, transcendent la barrière du langage et permet de se fondre dans le groupe. C’est pourquoi j’ai décidé de vous faire une petite liste des jeux les plus populaires ici, histoire d’être incollable lors de votre prochaine sortie entre amis.

Le jeu de la Yamanote
Sûrement le plus connu de tous, il tire évidement son nom de la ligne de train circulaire qui traverse Tokyo : la Yamanote Line. Les règles sont plus que simples ici, chacun son tour une personne cite à haute voix le nom d’une station qui se trouve sur la ligne Yamanote. Pendant le jeu, tout le monde tape dans ses mains en rythme et il faut donner sa réponse sur le bon tempo. Si la personne hésite, répète le nom d’une station déjà citée ou en cite une mauvaise, elle doit alors boire. Malheureusement, on arrive rapidement au bout de ce jeu (29 stations), on peut alors changer de ligne voir même tout simplement de sujet (les capitales, les chanteurs, etc.) pour compliquer la chose.

Pin Pon Pan
Un jeu qui requière pas mal de coordination et qui peu rapidement vous mettre dans un sale état ! Ici aussi les règles sont plutôt simples (mais traîtres !), tout d’abord quelqu’un donne le top départ en criant “PIN”, la personne se situant à sa gauche doit alors continuer en criant a son tour “PON”. La prochaine personne encore à gauche termine alors par “PAN” et doit pointer son doigt en direction de la personne de son choix. Cette dernière doit immédiatement répondre par “PIN”, et le jeu se répète encore et encore jusqu’à la défaite de quelqu’un. Si on hésite, prononce le mauvais mot, pointe du doigt au mauvais moment… Glouglouglou ! Ça a l’air facile comme ça mais imaginez-vous la chose avec déjà quelques verres dans le nez…

Le jeu du Roi
Le jeu du Roi (Ôsama Game en japonais) est assez populaire parmi les étudiants et implique beaucoup d’enivrement, d’humiliation mais surtout… Des baguettes (il en faut autant qu’il y a de joueurs). Écrire “ÔSAMA” sur seulement l’une d’entre elles et un chiffre (de 1 à -nombre de joueurs-) sur les autres. Ensuite, comme a la courte paille, on tire chacun son tour une baguette, celui qui obtient celle avec le ÔSAMA dessus devient Roi. Le Roi choisit alors un gage et annonce un ou plusieurs chiffres, ceux présent sur les baguettes des autres participants (qu’il ne connaît pas bien sur). Par exemple : “Numéro 2 embrasse numéro 6 !”. S’il refuse, il doit alors boire son verre d’une traite. Autant dire que si l’on refuse souvent, on se retrouve vite fait bien fait dans un état plus que secondaire…

Le jeu du Pocky
Le jeu du Pocky est un autre grand favori des jeunes étudiants. Comme son nom l’indique, vous aurez besoin de quelques biscuits Pocky (Mikado en France), ou bien n’importe quelle chose comestible long et dur… Non non je n’ai pas fais cette blague ! Ce jeu se joue à deux (de préférence un garçon et une fille, mais faire des mélanges peut aussi être assez amusant), chacun mord un bout du Pocky de chaque côté, et commence à mordiller. Comme la scène aux Spaghettis dans la Belle et le Clochard, les deux se rapprochent de plus en plus à chaque bouchée, le premier qui abandonne doit boire son verre d’une traite. C’est donc aussi un bon moyen de dérober un petit bisous à la fille tant convoitée ^_^V

Mata ne !
publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: french@sakura-house.com
Sakura House Co., Ltd.,

Leave a Reply