Julien

Le Japon s’emballe sur les emballages !


Konnichi wa !

Le Japon, on le sait, peut surprendre l’ “étranger” à bien des égards. Sa gastrotomie exotique, sa langue quasi-ésotérique, sa culture grand-écart entre kimono et Harajuku girls, sa politesse élevée au rang d’art… Le Pays du Soleil Levant attire par ses différences et ses extrêmes. Mais ces extrêmes peuvent parfois choquer plus qu’ils n’amusent. C’est la cas d’un sujet récurrent au Japon : le suremballage !

Ce matin même j’achète un petit paquet de pastille pour la gorge. Arrivé à mon poste, je retire le film plastique entourant la paquet. Je m’attaque ensuite au paquet fait de papier. Je sors une pastille de lot et la jette négligemment dans ma bouche. Et là, loin de sentir le tant attendu goût de citron, je me retrouve avec du plastique entre les dent ! Chaque pastille de ce petit parquet de rien du tout est elle-même dans une petite cellophane !

Du plastique en rab ? Emballons chaque dragée du paquet !!!...

Du plastique en rab ? Emballons chaque dragée du paquet !!!...

En Japonais, on appelle cela 過剰包装 kajô hôsô, ou suremballage. Des cosmétiques aux pâtisseries, nombreux sont les produits qui se retrouvent emballées dans X couches de plastiques, mis dans des boîtes, elles-mêmes placées dans de plus grandes boîtes, et au moment de l’achat placés dans un sachet (qui s’il est en papier sera recouvert aussi de plastique les jours de pluie !).

Il est surprenant de voir comme la majorité des Japonais ne tique pas sur ce phénomène et continue de gaspiller le papier et les arbres à des fins de simple “bon paraître” alors que le pays se distingue sur ses efforts vis-à-vis du recyclage des déchets… Mais le changement d’habitude prend du temps, qui plus est quand l’emballage est une affaire de culture depuis des siècle au Pays du Soleil Levant. Car oui, la culture du pays joue un rôle non-négligeable dans cette affaire !

L'appareil a du coûté moins cher que l'emballage !

L'appareil a du coûté moins cher que l'emballage !

Les Japonais sont depuis des siècles les spécialistes du cadeau et de l’art d’offrir. Les occasions d’échanger de cadeaux entre amis ou même entre entreprises sont d’ailleurs nombreuses dans l’année (Cadeaux d’été o-chûgen, cadeaux d’hiver o-seibo, Noël, St Valentin, etc…) Socialement parlant, il est de bon aloi de manifester sa gratitude en offrant un présent, de préférence joliment emballé. Car tout autant que l’objet offert en lui-même, l’esthétique revêt une grande importance dans l’appréciation du cadeau. Autrefois, on utilisait un furoshiki, un carré d’étoffe décorée, pour emballer les présents. De nos jours, le tissu a fait place au plastique et autres cartons imprimés…

Des fraises vendues à l'unité dans leurs écrins de plastique

Des fraises vendues à l'unité dans leurs écrins de plastique

Du coup le Japon a vu fleurir des myriades d’emballages tous plus beaux, originaux ou pratiques les uns que les autres, en oubliant au passage les conséquences négatives sur la durabilité… Il faut dire que les Japonais étant de grands consommateurs, boulimiques de l’offrande et de l’échange, ils achètent volontiers la boîte avant son contenu. Rien n’échappe au luxe du suremballage : si ça peut s’offrir, ce sera alors tout endimanché de fioritures et de couches de plastiques !
Du plus petit gâteau qui sera emballé individuellement pour pouvoir “l’offrir proprement sans se salir les doigts”, au cadeau de luxe paré de toutes les attentions imaginables, en passant par les salades du combini dans leurs boites de plastique à 2 étages entourées de cellophane, fourchette emballées elle aussi et poche de vinaigrette toujours en plastique ! Il faut au moins 5 bonnes minutes pour accéder à son repas ^^

Parfois atteindre son gâteau relève du défi ^^

Parfois atteindre son gâteau relève du défi ^^

Que le Japon soit le pays du suremballage, du cadeau tout court ou tout simplement de la démesure, peu importe : certains Nippons vous répondrons que cela tient de leur culture et qu’ils supportent ainsi l’économie du pays. Cependant, à l’heure ou le monde fait face à ses premières crises énergétiques, des voix s’élèvent déjà contre cette pratique non-durable. Le pays qui mêle si bien ses traditions au monde moderne y parviendra-t-il aussi pour ses emballages ? Rendez-vous dans 15 ans pour savoir !

Mata ne !!

publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: french@sakura-house.com
Sakura House Co., Ltd.,

Leave a Reply