Julien

Tanabata, la “St Valentin” céleste japonaise !


Konnichi wa !

Il y a deux jours le 7 juillet, le Japon célèbrait une fête traditionnelle appelée 七夕 Tanabata , la « septième nuit [du septième mois]» ! Tanabata est la fête japonaise des étoiles qui prend sa source dans la fête des étoiles chinoise Qīxī. La fête a généralement lieu le 7 juillet ou le 7 août, et coïncide avec le rapprochement stellaire des étoiles Véga et Altaïr.

Hikoboshi (en bas à gauche) et Orihime (à droite)

Hikoboshi (en bas à gauche) et Orihime (à droite)

La légende raconte l’histoire d’amour entre la déesse tisserande Orihime (織姫, représentée par Véga) et un simple bouvier, mortel, du nom de Hikoboshi (彦星, représentée par Altaïr). Par amour, la déesse quitta le monde des dieux et ses obligations pour épouser Hikoboshi et lui fit 2 enfants. Embarrassé, le père d’Orihime condamna cet amour interdit, ramena sa fille dans les cieux et pour empêcher le brave bouvier, bien décidé à retrouver son épouse, d’arriver jusqu’au royaume céleste, il sépara les deux mondes par une rivière infranchissable, la Voie lactée. Devant les pleurs incessants de la princesse d’un côté et du bouvier et de ses enfants de l’autre, les dieux finirent par leur accord de pouvoir se retrouver une fois l’an, la septième nuit du septième mois.

Orihime et Hikoboshi

Orihime et Hikoboshi

Tout comme les deux amants qui virent leur désir de se retrouver se réaliser, Tanabata est de nos jours l’occasion de faire des souhaits. La coutume est d’inscrire son et ses souhaits sur un tanzaku, une petite carte verticale utilisée à l’origine pour écrire des poèmes. Ces tanzaku sont alors accrocher sur des sasa n des bambou souples, utiliser comme décoration à l’entrée du foyer. Il est dit qu’Orihime et Hikoboshi feront que les vœux deviennent réalité. Après avoir été décoré, vers minuit ou le jour suivant l’arbre en bambou est jeté dans un fleuve ou brûlé pour que les vœux se réalisent.

Du boulot pour Orihime et Hikobashi ^^

Du boulot pour Orihime et Hikobashi ^^

Durant les “Tanabata Matsuri” (les festivals de Tanabata), les rues commerçantes sont généralement décorées avec de grands fukidashi colorés et des défilés dansant sont organisés, donnant l’occasion au Japonais de revêtir un yukata, un kimoni léger.

Fukidashi colorés dans les rues de Sendai

Fukidashi colorés dans les rues de Sendai

A vos tanzaku et bon Tanabata à tous !
Mata ne !

publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: french@sakura-house.com
Sakura House Co., Ltd.,

Leave a Reply