ashley

Quel alcool japonais pour fêter la nouvelle année ?


Si vous êtes de ceux qui restez à Tokyo pendant les vacances du Nouvel an, par dépit (vos poches ne sont malheureusement pas assez profondes pour vous permettre un retour au bercail) ou par choix (vous avez envie de tenter l’expérience des fêtes de fin d’année au Japon), plutôt que d’opter pour la bonne vieille bouteille de champagne que vous connaissez déjà, pourquoi ne pas accueillir la nouvelle année en trinquant avec un verre d’alcool typiquement japonais ?


Pendant les vacances, commencer vos soirées avec un verre de saké pétillant vous réchauffera le corps et l’esprit. Certains sont très sucrés (amai), d’autres très secs (karakuchi). Pour savoir lequel vous achetez, vérifiez le nihonshudo 日本酒度 (le taux d’alcool) sur l’étiquette. Si le nombre est négatif, c’est qu’il est sucré et le saké n’est probablement pas très alcoolisé. La plupart sont à 15% /16%, mais il y en a de plus en plus a 4%, moins alcoolisé que la bière. Les petites bouteilles sont généralement un meilleur choix que les grandes car les bulles ne durent pas très longtemps.
Ichinokura, préfecture de Miyagi, fait un très bon Suzune fruité et pétillant. Rempli de saccharine, cette boisson peut être écœurante : son nihonshudo est de -90, ce qui est très rare, les becs sucrés apprécieront. A seulement 5%, vous ne risquerez pas de tomber par terre dès la première bouteille ^^. Le Suzune un peu brumeux nécessite d’être secoué avant d’être bu pour que la lie ne reste pas au fond. ¥750 la bouteille.
Masumi, préfecture de Nagano, brasse un Masumi Sparkling bien équilibré dont la 2ème fermentation est faite en bouteille, comme le champagne, créant dont de fines bulles. Il est mis à vieillir pour une année ce qui aide à développer son parfum. ¥5000 la bouteille.
Suzune
Suzune
L’umeshu anzu ou yuzushu sont aussi de bons apéritifs à déguster avant le repas. Ces alcools sirupeux sont fait à partir de prune, abricot ou yuzu (agrume japonais).
Le Kokuto Umeshu de Choya est fait à partir de sucre roux, il est est de couleur sombre et sent la mélasse. Très agréable après le bain, juste avant d’aller se coucher. ¥980 la bouteille.
Nigori Umeshu (originaire de la préfecture de Tokushima) à la gout d’abricots pillés. Fait à bas de miel, il est meilleur servi “on the rocks”. ¥1500 la bouteille.
La brasserie de saké Umenoyado à Nara fait aussi un très bon Yuzushu acidulé pour ¥1400 yen la bouteille. Alors que la brasserie Masumi fait un Yuzushu à base de saké (¥1700 la bouteille) bon comme apéritif ou digestif.
Kokuto Umeshu
Kokuto Umeshu
Nigori Umeshu
Nigori Umeshu
Yuzushu
Yuzushu
Enfin, pourquoi ne pas tenter le traditionnel alcool distillé japonais shochu fait à partir d’ingrédients variés tels que imo (patate douce), kome (riz), mugi (blé) ou kuri (chataigne).
Dabada Hiburi, à base de châtaigne est un shochu très populaire et largement disponible en ville à ¥1500 yen la bouteille. Il est très bon servi “on the rocks” ou même coupé à l’eau chaude (50/50). Bien pour se réchauffé après avoir été dans le froid hivernal.
Tantakatan est fait à base de shiso mentolée et est meilleur servi “on the rocks” avec un peu d’eau.


Dabada Hiburi
Dabada Hiburi
Tantakatan
Tantakatan
Source: Metropolis Magasine

publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: french@sakura-house.com
Sakura House Co., Ltd.,

Leave a Reply