Julien

7 fois plus de bonheur pour le Nouvel An ^^


Konnichi wa !

Nous approchons de la fin de l’année et les traditions visant à apporter augure et bonne chance pour l’année nouvelle se multiplient ici au Japon. Ici le bonheur a même son groupe de super-divinités, véritables “Avengers” de la Bonne Fortune rassemblés pour apporter prospérité et joie à tous (c’est ‘ti pas beau ça !). J’ai nommé les Shichifukujin !

Estampe représentant les 7 Divinites du Bonheur, par Kuniyoshi Utagawa

Estampe représentant les 7 Divinites du Bonheur, par Kuniyoshi Utagawa

Les Shichifukujin 七福神 – littéralement 7 Dieux du Bonheur – sont dans la mythologie japonaise un groupe de divinités présidant à la félicité donc, mais aussi à la longévité et à la richesse.
Chacune d’entre elles possède des particularités traditionnelles :

Ebisu, divinité des pêcheurs, des marchands et de la prospérité, souvent représentée transportant une daurade.
Daikokuten, divinité de la richesse, du commerce et des échanges.
Bishamonten, divinité des guerriers et dieu protecteur de la loi bouddhique et de la prospérité
Benzaiten ou Benten, divinité du savoir, de l’art, notamment de la musique, de la littérature, de la vertu et de la sagesse.
Fukurokuju, divinité du bonheur, de la richesse et de la longévité, de la virilité et de la sagesse.
Hotei, divinité de l’abondance et de la bonne santé, du contentement et du commerce.
Jurôjin, divinité de la longévité et de la prospérité.

De gauche à droite : Hotei, Jurôjin, Fukurokuju, Bishamonten, Benzaiten, Daikokuten, Ebisu

De gauche à droite : Hotei, Jurôjin, Fukurokuju, Bishamonten, Benzaiten, Daikokuten, Ebisu

Bien que groupe typiquement japonais, il est en fait assez éclectique. En effet, parmi eux, une seule déité est issue de la tradition indigène shintoïste : Ebisu. Trois autres proviennent du panthéon hindou-bouddhiste de l’Inde (Daikokuten, Bishamonten, et Benzaiten) et les trois derniers de la tradition taoïste-bouddhistes chinoise (Hotei, Jurôjin, et Fukurokuju). Chaque divinité existait déjà indépendamment et hors du Japon avant la création “artificielle” du groupe. L’origine de cette formation n’est pas claire, bien que la plupart des chercheurs la situent vers l’ère Muromachi (1392-1568) et le 15ème siècle. De nos jours, les représentions des Sept Dieux apparaissent avec une grande fréquence au Japon. Dès le 19e siècle, la plupart des grandes villes ont même développé des “circuits de pèlerinage des Shichifukujin” (七福神巡り Shichifukujin Meguri). Il s’agit d’un mini-pèlerinage incluant la visite de sept sanctuaires situés dans une même région et consacrés chacun à une des divinités. Ces pèlerinages demeurent toujours populaires aujourd’hui, même si beaucoup de gens utilisent maintenant la voiture, le bus voire le train de se déplacer entre les sites ! Proche de Tokyo, vous avez par exemple le Shichifukujin Meguri de Kawagoe.

Les 7 Divinités du Bonheur au sanctuaire Watatsumi à Kobe

Les 7 Divinités du Bonheur au sanctuaire Watatsumi à Kobe

Au Japon, Benzaiten, Hotei et leurs comparses voyagent ensemble à bord de leur bateau-trésor (宝船 takarabune) La tradition veut que les sept divinités arrivent en ville pour la Nouvelle Année et distribuent des présents fantastiques aux gens méritants (des Pères Noël x 7 !!). Il est alors de coutume de déposer sous l’oreiller des enfants une image du Takarabune le soir de la St Sylvestre An, afin qu’ils fassent de beaux rêves et que l’Année naissante soit remplie de joies pour eux.

A bord du Takarabune

A bord du Takarabune

La version japonaise et moins bruyante de notre bon vieux “Bonne Année, Bonne Santé !” ^^ Bonnes Fêtes, Bonne Année 2016 à tous et Mata ne !



publié par Sakura House Co., Ltd., première agence de location d’appartements et de share houses pour étrangers à Tokyo - Japon, depuis 1992.
Horaires: de 8h50 à 20h00 7j/7
K-1 Bldg. 2F, 7-2-6 Nishi-Shinjuku,
Shinjuku-ku, Tokyo 160-0023, Japon
Tel: (03) 5330-5250 (+81-3-5330-5250)
Fax: (03) 5330-5251 (+81-3-5330-5251)
email: french@sakura-house.com
Sakura House Co., Ltd.,

Leave a Reply